Introduction

Depuis la prise de fonction de Satya Nadella à la tête de la société en 2014, Microsoft a intégré des options d’accessibilité de plus en plus nombreuses dans son système d’exploitation et dans les logiciels et matériels que l’entreprise conçoit et commercialise. La console de jeux Xbox en est la parfaite illustration. Microsoft a progressivement incité les éditeurs de jeux à prendre en compte les besoins spécifiques des joueurs en situation de handicap : dialogue sous-titré, avatars inclusifs, mode de jeu mono-manuel ou collaboratif…
Arrivée sur le marché en septembre et conçue principalement pour répondre aux besoins des joueurs à mobilité réduite, la manette adaptative Xbox est munie de grands boutons programmables, et se connecte à des commutateurs, des boutons, des fixations et des joysticks externes pour rendre le jeu plus accessible. Il est important de préciser que pour pleinement utiliser les fonctionnalités de la manette, il est nécessaire de lui ajouter des dispositifs externes.
Bien que conçu pour la console Xbox, le dispositif est compatible avec Windows 10, et semble parfaitement reconnu à la fois par Android et par Mac OS. Cette compatibilité étendue offre des perspectives d’applications autres que le jeu. Aussi avons-nous choisi de nous intéresser aux usages non ludiques de ce dispositif. Nous vous présenterons dans une prochaine fiche un cas concret d’adaptation de jeu sur console.

Spécifications techniques

Référence Manette adaptative Xbox / Xbox Adaptive Controller
Fabricant Microsoft
Distributeur https://www.microsoft.com/fr-fr/p/manette-xbox-adaptive
Prix 89,90 € TTC
La boîte a fait l'objet d'un design spécifique

Description

Microsoft a beaucoup communiqué sur le fait que son packaging avait été étudié pour être facile à ouvrir, même avec des difficultés de préhension, et il faut reconnaître que c’est une réussite.
L’encombrement peut d’emblée étonner. La manette « classique » de la Xbox a complètement été déstructurée et les multiples boutons et leviers qui l composent se sont vus répartis dans un pupitre de près de 30 cm de long sur 13 cm de large pour une épaisseur variant de 2,2 à 1,8 cm. Cette légère déclivité permet de poser les mains sur le boîtier sans inconfort.
Sur la face arrière est présente la quasi-totalité de la connectique (19 prises jack). Seuls exceptions : deux prises USB situées de chaque côté permettent de brancher les joysticks qui remplacent les deux mini-joysticks que l’on trouve sur toutes les manettes Xbox et une prise jack audio qu permet de brancher un casque.
Au dos, les ingénieurs de Microsoft ont astucieusement prévu des inserts pour faciliter la fixation du dispositif sur le fauteuil ou sur un bras. La manette se connecte soit en filaire grâce à un câble USB-C fourni, soit en Bluetooth. La détection et l’installation sont automatiques et rapides.
L'arrière présente 19 connecteurs jack 3,5 mm
Prise USB pour joystick et prise jack audio

Mise en route

Pour paramétrer la manette sous Windows, il est préférable de la connecter grâce au câble USB-C fourni. Une connexion bluetooth est également possible. Microsoft recommande d’installer l’application « Accessoires Xbox » depuis le « Microsoft Store ». Ce logiciel gratuit permet de remapper les différentes entrées et de sauvegarder jusqu’à trois configurations différentes. Qu’est-ce que cela signifie ? Un exemple sera plus parlant : dans une configuration, le contacteur branché sur l’entrée A déclenche l’appui du bouton A ; dans une autre configuration, le même contacteur peut déclencher l’appui du bouton Y. Sur la manette adaptative, une fois que les configurations ont été sauvegardées, on passe de l’une à l’autre en appuyant sur le bouton rond situé à droite du petit voyant lumineux, les trois voyants rectangulaires s’allument successivement pour indiquer dans quelle configuration est la manette. Attention, il nous est arrivé d’appuyer par erreur sur ce bouton pendant nos essais, et un changement de configuration malencontreux peut avoir des conséquences surprenantes !
Le bouton permettant de passer d'une configuration à l'autre

Avec Windows 10

Il existe plusieurs logiciels permettant d’associer aux touches et joysticks d’une manette des touches du clavier ou des déplacements et clics de souris… L’excellente application JoyToKey, par exemple, vous a été présentée lors de notre dernier envoi (fiche 03 – 147).
Pour nos essais de la manette adaptative Xbox, nous avons utilisé Antimicro, un logiciel libre téléchargeable sur https://github.com/AntiMicro/antimicro/releases Ce logiciel présente sensiblement les mêmes fonctionnalités que JoyToKey.
Il est facile de configurer la manette adaptative en émulation de souris : le D-pad (la croix directionnelle située en bas à gauche) permettant de déplacer le curseur, les gros boutons A et B pouvant émuler simple et double click…
Nous avons testé des contacteurs de toutes tailles et sensibilités, tactiles ou au souffle. La manette adaptative offre la possibilité de connecter un grand nombre de contacteurs simultanément : cela permet de tester une grande variété de configurations et de positionnements possibles en une seule fois.
Jusqu'à 19 contacteurs simultanément

Avec Android

Pour connecter la manette adaptative Xbox sur une tablette ou un téléphone, nous avons opté pour la connexion Bluetooth. La manette est rapidement détectée et est reconnue en tant que « Xbox Adaptive Controller ». Les jeux utilisables avec une manette Xbox sont donc immédiatement compatibles.
Pour pouvoir piloter directement le système, il faut modifier les paramètres d’accessibilité (« Paramètres », puis « Accessibilité »). Pour configurer finement les options de ce menu, nous vous recommandons les tutoriels de l’excellent site lestactiles.be Google ayant prévu dans ses guides de bonnes pratiques aux développeurs des éléments concernant l’accessibilité, beaucoup d’applications sont utilisables avec un ou deux contacteurs, c’est notamment le cas d’Assistant Parole (voir fiche 04 184) même si l’on constate quelques incohérences dans la détection des zones à balayer.
L'application « Assistant Parole » en mode défilement

Avec Mac OS ou iOS

Sur un ordinateur Apple, la manette adaptative est également reconnue en Bluetooth. Elle apparaît comme Xbox Adaptive Controller. Comme sous Windows, il est possible d’installer un logiciel permettant d’associer aux évènements de la manette une action de la souris ou du clavier. Nous avons testé avec succès Enjoyable, https://yukkurigames.com/enjoyable/
Hélas, sous iOS, nous ne sommes pas parvenus à détecter la manette ni sur iPhone, ni sur iPad.

Conclusion

Ce produit de Microsoft génère un véritable engouement sur Internet. De nombreux joueurs en situation de handicap publient des vidéos pour montrer et expliquer leurs adaptations. Il faut dire que l’attente des joueurs était forte, et que Microsoft n’a pas déçu en proposant un produit très bien fini, polyvalent et simple à mettre en œuvre. La compatibilité avec Windows, Mac OS et Android ouvre à elle seule de nombreuses pistes à explorer. Nos tests confirment qu’il s’agit d’un dispositif intéressant, avec un excellent rapport qualité/prix. La manette adaptative Xbox nous a convaincus, et vous découvrirez dans de prochaines fiches des exemples d’adaptation qui l’utilisent.